Il faut reconnaître un crime contre la terre et les générations futures!

Sur indexjeudi 6 octobre 2016  : à ré-écouter

L’invité du 5/7 : Valérie Cabanes milite depuis 2013 pour une reconnaissance internationale de l’écocide, au sein du mouvement citoyen mondial End Ecocide on Earth.
isma, Nicaragua, 20 avril 2016. © Reuters / Oswaldo Rivas

Tisma, Nicaragua, 20 avril 2016. © Reuters / Oswaldo Rivas

L’écocide, c’est la destruction de la terre par l’homme. “Notre définition de l’écocide implique la reconnaissance de deux nouvelles valeurs : la personnalité juridique de la nature, et le droit des générations futures”, explique-t-elle.

“Nous prendrions alors en compte le danger qui existe pour l’humanité, du fait d’un dépassement des limites qui nous a fait basculer dans un état auquel nous n’étions pas préparés”.

Veröffentlicht unter Blog

Leave a Comment

Categories