Reconnaître une personnalité juridique à des écosystèmes

A quelques jours d’intervalle, trois fleuves viennent d’être dotés d’une personnalité juridique. En Nouvelle-Zélande tout d’abord, où le Parlement vient d’accorder à la rivière Whanganui les mêmes droits qu’une personne. Et en Inde, où la Haute Cour de l’Etat himalayen de l’Uttarakhand a décrété que le Gange et l’un de ses affluents, la Yamuna, seraient désormais considérés comme des « entités vivantes ayant le statut de personne morale » et les droits afférents.

india

Quels sont les enjeux, et les conséquences, de ces décisions pour la protection de l’environnement ? Les juges sont-ils en train d’inventer un nouveau droit, pour sauver la planète et les hommes ?
Décryptage dans TELERAMA (23 mars 2017)
Propos recueillis par Weronika Zarachowicz

Franceinfo répond à trois questions sur ce nouveau statut:

Pourquoi accorder ce statut ?
A quoi ça sert, concrètement ?
Un tel statut est-il possible en France ?

Veröffentlicht unter Blog

Leave a Comment

Categories